A la découverte de… mon arrière-arrière grand père

Aujourd’hui, je vous emmène en voyage dans le temps… au fond d’une armoire, au bout du long couloir de la maison de mes grands parents, à la découverte de ce petit trésor :

Mouais, un patchwork quoi. Mais pas n’importe lequel !

Il a été cousu par mon arrière arrière grand-père en 1876. La broderie mentionne Lyon, où il a sans doute fait son service militaire, il avait alors 22 ans.

Alors laissez-moi vous présenter mon aïeul, François. Papa Gourde a fouillé dans les archives familiales pour y retrouver sa trombine. Le voilà à un mariage début 1900.

Et un peu plus tard – avec un petit air de Gandhi, vous ne trouvez pas ?

Il est né en 1854, et était « tailleur d »habits » comme c’est mentionné dans son acte de mariage avec Marie, qui elle était couturière. Ah…l’hérédité ! 

Les tissus utilisés sont des étoffes d’uniformes de soldats, sans doute récupérés ça et là. L’ensemble est orné de broderies et d’appliqués. Avec 141 ans au compteur, quelques broderies sont un peu abîmées, mais on dirait que les mites l’ont épargné. Il est plutôt en bon état.

On trouve quantité d’illustrations des uniformes de l’époque sur internet, on y retrouve ces différentes couleurs, le rouge, le bleu, le bleu-gris et le jaune. (Crédit : http://antan.unblog.fr/planches-sur-les-uniformes-du-xixe-siecle/)

 

  

Je ne sais pas trop quoi faire de ce trésor, trop fragile pour être utilisé au quotidien, et qu’il me faudrait beaucoup beaucoup progresser et prendre confiance en moi avec l’aiguille pour oser m’y attaquer. L’afficher au mur ? Peut être pas. Les couleurs finiraient par se faner.

 

Il sommeille donc au fond d’une armoire,

au bout du long couloir de notre appartement,

attendant d’être redécouvert par un petit trésor.

 

12 réflexions au sujet de “A la découverte de… mon arrière-arrière grand père

  1. Quel beau boulot ! Comme quoi le service militaire n’était pas passionnant, mais la récup n’est pas née de la dernière pluie ;).
    Un air de Gandhi sans aucune hésitation en effet;)

  2. c’est un petit trésor, quitte à ce qu’il soit enfermé, il faut le déplier régulièrement et le replier dans l’autre sens pour que les plis ne prennent pas ! quelle merveille !!!

  3. Trop chouette ces découvertes au fond des armoires !!! J’ai récupéré comme ça des illustrations de la mode parisienne et aussi des dentelles rebrodées de perle qui étaient des sur-jupes que mes arrières arrières grands-mères portaient sur leur jupe…Alors chapeau l’aïeul, le patchwork est magnifique et quelle super idée de le réaliser avec des chutes de vêtements militaires…On voit d’où elle vient ta prédilection pour la récup’ !!!

  4. Quelle belle pièce !!!!!, que d’émotion en pensant au travail effectuer …et surtout par un homme!
    Merci pour cette belle histoire Miss Gourde, il faut absolument bien le conserver et en effet pourquoi pas sous verre!.

N'hésitez pas à laisser un petit message sur cette page !