Ils se sont dit oui ! (3/3)

Je vous montre ENFIN la robe de mariée cousue pour mon amie !

Si vous avez loupé les épisodes 1 et 2, ça se passe ici : épisode 1épisode 2

Si vous les avez déjà lus, bravo d’avoir tenu jusque là et supporté ma prose fleuve couturesque ! Aujourd’hui, c’est Napo, la mariée, qui est à l’honneur.

Quelques mots pour les photographes : mon frère Bertrand, dont l’objectif est un habitué de mes aventures couturesques, a réalisé les photos de l’habillage. Pour la suite, c’est Dilara, la photographe des mariés. Vous ne verrez là qu’un échantillon recadré de son travail, mais l’ensemble du reportage est abolument génial ! Un grand merci à eux pour les photos, en espérant qu’elles traduiront la joie et le bonheur de cette journée si particulière.

Depuis l’habillage jusqu’aux premiers pas de claquettes, je vous laisse découvrir ces quelques photos et vous retrouve à la fin de l’article.

 

 

A la dernière minute, un fil dépasse !

 

Quel plaisir d’avoir enfin vu la robe s’animer, bouger, tourner, jusque tard dans la nuit ! Cela a été un formidable cadeau après toutes ces heures de travail. La confection de cette robe aura été une aventure incroyable, et je ne remercierai jamais assez mon amie Napo pour m’avoir accordé sa confiance ! Ces nombreux essayages et les centaines de messages échangés sur Whatsapp au sujet de la robe ont été prétextes à bien d’autres discussions et chouettes moments partagés.

Quelques mots aussi pour Adèle, qui aura eu la patience de supporter la confection de la robe, âgée de trois semaines au début. Je ne doute pas que la couverture aux cent voeux infuse chez elle un certain amour de la couture – ou du moins une tolérance à l’égard de sa mère qui passe de très nombreuses heures dans son atelier !

8 réflexions au sujet de “Ils se sont dit oui ! (3/3)”

  1. Le tombé de la jupe est juste splendide. Et cette dentelle!! Félicitations aux heureux mariés (d’abord) et pour cette « cousette » ! Quoique je ne sais pas si le terme est bien approprié 😉

Envie de laisser un message à propos de cet article ? c'est à vous !