Jacques, c’est cet élégant pantalon de RDC  avec sa ceinture façon col de chemise et ses jolis boutons.

C’est la deuxième toile que je vous présente ici, la première ayant été taillée en 34, un jour où je devais voir flou en prenant mes mesures, car je ne rentrais pas du tout dans le pantalon, même avec un chausse pied. J’ai donc laissé passé quelques mois depuis cet échec cuisant, et n’ai ressorti le patron qu’en décembre pour faire une deuxième toile en coton taille 36 cette fois ci. Une deuxième toile, quel zèle Barb’!

Je suis sous le charme de la ceinture façon col de chemise. Le pantalon tombe impeccablement – disons plutôt qu’il tombeRA impeccablement quand je l’aurai réalisé dans mon joli coupon de lin – en attendant ça me sert de pantalon léger pour ici, c’est parfait! Je ne regrette pas tout ce temps passé à coudre.

Comme à chaque fois chez RDC, je suis agacée de voir qu’il y a si peu de schémas d’explication dans le livret. Voilà, c’est dit! Géraldine se justifie: ses patrons n’ont pas prétention à donner des cours de couture. Soit, mais je trouve ça un peu dommage.

Mais comme c’est une nana sympa, elle a été assez patiente pour rédiger et photographier un pas à pas absolument génial avec plein de conseils qui me laissent penser que ses explications de patrons pochette méritent cette qualité là.

J’ai fini ce pantalon avec la sensation d’avoir appris plein de choses et d’avoir bien progressé en couture. Comme c’est précieux!

J’ai ainsi appris à faire une poche passepoilée en un rien de temps.

Les poches sont doublées en batik balinais. Gnagnagna…

A très bientôt donc pour LA version finale de Jacques.