Petite Ourse devient grande

On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal chaussés. Je crois que mes enfants peuvent vous confirmer l’adage.

Les gens : “Ooooh, mais c’est trop mignooooon ça! C’est toi qui l’as cousu non ?

Moi : “Non, Monop’. ”

J’ai toujours un peu honte d’avouer aux gens que ce n’est pas moi qui couds tous les habits de mes enfants, bien loin de là. Ca va paraitre curieux, mais je n’ai que très peu de temps pour coudre. Genre la fille passe ses journées dans son atelier de couture et elle n’a pas le temps de coudre ? Beeeeen… oui ! Car quand ta passion devient ton métier, ça laisse plus beaucoup de temps pour la passion. A méditer. Il y a toujours un petit truc à faire sur le site, un mail traiter, un tuto à imprimer, un post à publier, … Bref, c’est clairement un axe d’amélioration pour 2020 : trouver du temps pour coudre ! En plus d’avoir deux gamins, une maison en travaux, une pile de bouquins en retard, l’aspi à passer, … Raaaaaah !!! Allez, on y croit !

Une autre raison pour laquelle je ne couds pas trop pour mes petits, c’est qu’ils grandissent très vite, et que ça m’embête un peu de passer du temps sur des cousettes qu’ils ne porteront que quelques mois. Là, ça commence à se tasser pour les deux (Léon 3 ans, et Adèle 9 mois).

Quand la veste d’Adèle a perdu son curseur, et que je l’ai complètement perdu par la suite (je soupçonne Léon de savoir où il est…), la dite veste est devenue un peu moins pratique à mettre l’hiver ! Je me suis donc souvenue de la jolie Grande Ourse d’Ikatee. C’est la première fois que je couds leurs patrons. J’avais déjà eu entre les mains le résultat magnifique de la combi cousue par Marikiki alors je savais que je ne mettais pas les pieds n’importe où.

J’ai beaucoup aimé leurs explications, le livret est bien illustré, tout est bien expliqué. Il y a plusieurs niveaux de difficulté, ce qui fait de Grande Ourse Ikatee un modèle accessible aux débutants.

J’ai choisi la version doublée, courte, 18 mois, sans oreilles. Je l’ai triplée avec une chute de polaire. Le montage est assez rapide, et j’aime toujours autant doubler des vestes. Ce moment où on retourne par ce si petit trou a quelque chose d’assez magique !

Ce qui m’a pris le plus de temps est de jouer à Tétris pour faire rentrer tous les morceaux de tissu dans ma petite chute de Liberty. C’est le liberty Fitzgerald gris, trouvaille de Flo alias Ateliers By the Way quand elle était venue nous voir en Inde. Non, du coup, je ne te dis pas le prix au mètre, je ne voudrai pas que tu avales les touches de ton clavier. J’ai du ruser, et certains morceaux ne sont pas dans le bon sens (mais il n’y a que les couturières qui le voient!).

Le tissu jersey gris est une chute de mon sweat Courcelles. Les boutons sont recouverts avec ma super machine d’Inde. Oui, je sais, ça fait loin pour en avoir une.

Le 18 mois de Grande Ourse lui convient bien. J’ai assemblé à 1 cm du bord alors que le patron prévoit 0,75. Pour vous donner une idée, on l’habille en 12 mois. C’est un peu grand, mais ça permet d’être porté avec un gros pull dessous et d’avoir les papattes au chaud.

Pardonnez-moi la mauvaise qualité des photos, mais cette poupette est un vrai petit asticot ! Pendant les deux minutes où je l’ai prise en photo, Adèle s’est mise à plat ventre, debout, sur les fesses, de nouveau à plat ventre, sur le dos, sur le ventre puis elle s’est relevée, est tombée, a pleuré. S’est roulée par terre et a fini par éclater de rire quand son frère est venu lui faire des chatouilles ! Elle grandit si vite notre petite Ourse !

PS : Vous aurez reconnu la couverture !

Non ??? Clic-clic  !

6 réflexions au sujet de “Petite Ourse devient grande”

  1. Elle est très jolie cette petite veste avec sa doublure Liberty ! J’ai aussi le patron, je vais m’y atteler sous peu, tu m’as donné envie… (reste à trouver le temps )

    Répondre

Envie de laisser un message à propos de cet article ? c'est à vous !