Sweet sweat

L’automne est prêt à sortir du bois, mon sweat chouchou est bien en place sur le haut de la pile, prêt à intervenir… j’ai nommé le sweat Courcelles !

Les photos ont été prises cet été, dans les Landes, alors qu’il faisait 30 bons degrés. Ben ouiii, mais en vacances, on prend le temps vois-tu ! A l’heure de la sieste des échantillons, le moment était parfait : Mister Gourde se la coulait douce, c’était le moment parfait pour le faire se lever de sa chaise longue et l’embarquer au fond du jardin pour une session photo anachronique. Tant qu’à suer dans un sweat au son des cigales, j’ai sorti les bâtons de ski pour finir l’ambiance décalée. Tout schuss, viens voir ma cousette !

Courcelles, c’est un patron que l’on ne présente plus, mais qui mérite bien sa réputation : il est facile à coudre et super bien taillé. Ici une taille 34. J’ai un peu raccourci les manches, mais c’est que je suis courte. Un seul bémol : les indications, un peu succintes à mon goût si on débute en couture.

Coupé un soir, assemblé le lendemain, c’est de la cousette comme je l’aime. J’ai utilisé le cutter rotatif, c’est tellement chouette pour ces tissus extensibles. Ah oui, le tissu… C’est du jersey matelassé réversible avec incrustations argentées. Ouais, la classe. En plus, il est réversible : losanges d’un côté, rayures de l’autre (re-la classe) alors une deuxième cousette est prévue dans le même tissu, tu t’en doutes. Il vient du Quartier des Tissus, notre dealer local à Rodez. Mais vous trouverez le même ici. (en plein de couleurs trop belles !)

Tout a été assemblé à la surjeteuse qui a été ravie de s’en donner à coeur joie après l’épisode charmant mais ô combien stressant de la robe de mariée. Pied au plancher, roule ma poule… en une heure, le sweat était né.

Contente la Gourde ! OUI !

2 réflexions au sujet de “Sweet sweat”

Envie de laisser un message à propos de cet article ? c'est à vous !