Site en cours de finalisation ⌛

Masques : Plus d’élastique ?

Partager

Aujourd’hui, on va parler pénurie. Pas pénurie de pâtes ni de PQ, mais la pénurie à laquelle font face toutes les couturières : l’élastique ! Et plus largement, le tissu, le fil,… Comment faire pour continuer à confectionner des masques type AFNOR sans élastique ?

Eléments de réponse :

Acheter ?

  • Surveillez le rayon mercerie de votre super marché. Ils sont normalement livrés toutes les semaines, les quantités sont faibles, mais si c’est votre jour de chance…
  • Faites un tour au rayon jouets. Mais siiii, l’élastique au dessus duquel on sautait en cour de récré quand on était gamins ! Ca fait très bien le job, et il faut bien avouer que le côté fluo donne un certain style

Crédit photo Werner – Wikipédia.

  • En commander à votre mercerie en ligne préférée ? Pourquoi pas, certains livrent encore. Je n’ai pas encore réussi à décider si c’était très raisonnable de faire prendre des risques à des gens en les faisant préparer, expédier puis livrer notre commande – ou si au contraire, c’était ce genre de petites actions qui allaient pérenniser leurs emplois face à cette crise. Réflexion tout à fait personnelle. Vous pouvez donner le nom de merceries qui livrent les particuliers en commentaire – même si je crois que l’état en a réquisitionné pas mal. Je ferme la parenthèse et me tourne vers des options qui me semblent bien chouettes :

Troquer ?

Si vous fournissez des masques à des voisins, amis, collègues, pensez à leur faire fouiller leurs placards à la recherche d’élastique, mais aussi de fil, de vieux t-shirts ou de tissu (voir plus bas)

Recevoir ?

Certaines mairies et boulangeries de notre département (l’Aveyron) ont mis en place des bacs de dons. Ainsi les clients qui ont de l’élastique chez eux peuvent le déposer chez leur commerçant. Les dons sont ensuite récupérés par des membres de notre groupe de couture solidaire. Les voilà en photos :

Boulangerie Garric – Olemps

Boite à livres détournée – Mairie de Luc la Primaube

Oui… il n’y a pas de case sur l’attestation de sortie pour dire qu’on va poser de l’élastique dans la boite à dons. Mais rien n’interdit de le faire en allant acheter son pain, ou en se promenant à moins d’un kilomètre de son domicile.

Récupérer ?

Là on parle plutôt tissu : Les draps seraient un bon tissu pour nos masques AFNOR.. allons en chercher là où il y en a : Solliciter un hôtel ou une chambre d’hôtes près de chez vous, c’est possible. Certains hôpitaux ou EPHAD en ont aussi à donner. Un hotel du centre ville de Rodez a ainsi a fait don de draps à des membres de notre groupe pour les dépanner en tissu.

Attention à bien vérifier le tissage du drap. Il doit être bien serré. Après de multiples lavages, le tissage du coton se desserre.

Détourner ?

Si vous tenez vraiment à avoir de l’élastique, il y en a dans les draps housse. Vous pouvez aussi récupérer les élastiques de vos pochettes cartonnées. Sur les modèles que j’avais à la maison, il n’y en a une quinzaine de centimètres au niveau de chaque attache, ce qui peut faire court pour les masques derrière les oreilles. En plus, c’est relativement large, cela pourrait blesser. Préférez des attaches derrière la tête en démontant l’élastique sur plusieurs chemises. Selon le modèle de chemise, on a des élastiques plus ou moins longs. Vérifiez chez vous.

Les bretelles de soutien-gorge peuvent aussi faire l’affaire – mais si elles doivent manquer là où elles étaient, ce n’est plus trop la peine !

Pareil pour les lacets. Préférez ceux en coton.

Biais, ruban, … Ya pas que l’élastique dans la vie ! Voilà deux propositions réalisées en photo avec du biais, et du ruban récupéré sur un paquet cadeau. Du ruban sergé, ce serait l’idéal car c’est tout en coton.

Fabriquer ?

« En France, on n’a pas d’élastique, mais on a des idées » comme disait l’autre !

On peut découper des liens en jersey dans un t-shirt, cela fait des attaches très agréables à porter, faciles à trouver et très économiques puisqu’on a tous des t-shirts chez nous. EDIT du 21/04/2020 : Les collants ont tendance à irriter derrière les oreilles. Donc on reste sur les t-shirts en jersey.

Il faut juste prendre un peu plus de temps pour les nouer. Je vous ai pris quelques photos de la technique pour vous expliquer comment faire. Notez que selon l’élasticité du tissu et sa composition, certains auront plus tendance à roulotter que d’autres. Plus ça roulotte, mieux c’est. C’est l’équivalent du traphilo, utilisé pour crocheter. Comme le jersey est un tissu maille, il ne s’effilochera pas à l’usage, pas besoin donc de le surjeter ou de le coudre pour le retourner ensuite.

Découper l’ourlet du bas du t-shirt :

Couper des bandes parallèles de 2 à 3 cm de large, en s’arrêtant à 3 cm du bord.

Couper en biseau le bas du t-shirt. On coupe depuis le bas vers le premier “étage”

Recommencer comme ça pour toutes les bandes, depuis l’étage 1 vers l’étage 2, et ainsi de suite (voir vidéo si vous ne comprenez pas)

Et paf ! Plus de 8 mètres de fil jersey dans un t-shirt taille 34 !

On a tous de vieux t-shirts qui trainent à la maison. Vu que ça va faire un mois qu’on est confinés et que notre style commence à en prendre un coup, le vieux t-shirt est peut être même en ce moment sur votre dos !

Ces attaches se cousent exactement comme les autres. C’est beaucoup plus confortable en attache derrière la tête que derrière les oreilles. Essayez, vous me direz !

Essayage sur ma trogne confinée pas coiffée pas maquillée !

Longueur de liens :

Vous êtes nombreux à m’écrire sur le sujet. J’attire votre attention sur le fait que ce sont des longueurs normalisées, c’est à dire qu’elles vont au plus grand nombre. Ce sera peut-être trop pour vous, mais pensez aux autres personnes qui porteront peut – être vos masques. Ce serait dommages d’avoir des liens trop courts ou des élastiques qui serrent trop.

Elastique derrière les oreilles : 20 cm x 2

Elastique derrière la tête : 35 cm x 2

Lien en tissu/ruban/traphilo : 45 cm x 4

En vidéo !

Je vous explique tout  ça (et plein d’autres trucs pour coudre plus vite et mieux) dans la vidéo.

Oui, je suis toujours pieds nus.

A LIRE AVANT DE COMMENTER

Le confinement avec deux enfants en bas âge est une expérience intense et malheureusement le temps me manque un peu pour répondre aux très nombreux messages que je reçois. Quelques pistes : -> Pour les personnes qui souhaitent des masques, je ne les vends pas. Rapprochez vous de groupes de Solidarité près de chez vous ou de couturières. -> Pour ceux qui cherchent des infos sur les masques :Tuto : https://latelierdesgourdes.fr/tuto-masque-afnor/Conseils : https://latelierdesgourdes.fr/masque-tissu-afnor/ (type de masque, tissu utilisé, liens, entretien, précautions, masque pour enfant).Pas de machine à coudre  ? https://latelierdesgourdes.fr/tuto-coudre-main-masque-afnor/FAQ officielle  éditée par l’AFNOR. En espérant que tout cela vous servira. Prenez soin de vous et de vos proches. Gourdement, Anne   

Me contacter