[TUTO] Coudre un masque AFNOR pour enfant

C’est LE sujet brûlant du déconfinement : nos enfants devront-ils porter un masque ?

L’AFNOR vient de publier une version 1.10 de leur guide de fabrication des masques barrière, une version précisée et augmentée qui comprend, entre autres, une version de masque pour enfants. J’ai eu la chance de travailler avec l’AFNOR pour développer le patron des masques junior – notre petit Léon a même fait cobbaye pour les tests, ce qui s’est négocié à grand renfort de carrés de chocolat. J’ai donc plein de choses à vous écrire sur le sujet.

Bien sur, la publication de la mise à jour du document relance aussi quantité de débats sur les matériaux à utiliser et  l’entretien. Je vous en parlerai dans ces prochains jours.

Revenons à nos moutons : Le masque pour enfant.

Télécharger le tuto  junior / adulte

mis à jour après publication de l’AFNOR SPEC S76 1.10 le 28/04/2020

Télécharger le patron et le guide en Français (site de l’AFNOR)

Nouveauté : Ce document regroupe des informations écrites – et donc figées, car confirmées – et des liens vers des informations qui seront mises à jour régulièrement au fil des semaines ou des mois à venir. Je vous invite donc à consulter ces liens qui répondront sans doute aux questions que vous vous posez sur les matières à utiliser et l’entretien du masque.

Le tuto en vidéo :

 

Faut-il que les enfants portent un masque  ?

Ca n’est pas parce que l’AFNOR édite un guide pour en coudre de manière réfléchie et normée que cela devient une nécessité ou une obligation pour tous les enfants. C’est un cadre structurant, et on les en remercie vivement.

A l’heure actuelle,  on sait que les enfants à partir du collège auront à en porter. Cela évoluera sans doute dans les jours ou les semaines à venir, au niveau des transports en commun notamment. Est ce qu’un enfant scolarisé en classe de CE1 devra porter un masque dans le bus  par exemple ?

A partir de quel âge ?

Du bon sens, rien que du bon sens : “Il est considéré que le masque présentant une difficulté à respirer dans les premières secondes de son port ne convient pas” (AFNOR SPEC S76 001 version 1.10 p 14).

Le guide parle d’âge de raison, on est donc à à partir de 7 ans. L’enfant est à même de comprendre pourquoi porter un masque et comment l’utiliser. Notez l’utilisation du mot observance dans le guide : le fait, ici, d’avoir une adéquation entre les dimensions du masque, la nécessité de le porter, le tout en fonction du comportement de l’enfant.

Bon sens toujours, les bébés sont absolument exclus du port du masque.

Vous verrez plus bas des photos de mon petit garçon, âgé de 3 ans et demi. Il est bien sur exclu qu’il porte un masque, ces photos n’ont été prises que pour le travail préliminaire côté AFNOR et illustration de cet article, pas pour un usage quotidien.

Quelle taille choisir ?

Tous les enfants n’ont pas la même taille de tête, il serait bien délicat de donner des tranches d’âge pour l’utilisation. Vous avez le choix entre deux tailles : la taille junior (17 x 17 cm) et la taille adulte (la taille 20 x 20 du masque d’origine). L’idée est que le masque recouvre bien le visage (joue, nez, menton) de manière ajustée. Si les bords du masque ne sont pas plaqués contre le visage, alors il est trop grand (ou bien les liens ne sont pas assez ajustés). Le masque ne doit pas non plus venir gêner les yeux ou toucher les oreilles.

Quelques mesures pour vous aider à anticiper la taille finale :

Le masque enfant fait 17 cm de large sur 14 cm de haut une fois fini et déplié.

Le masque adulte fait 20 cm de large sur 17 cm de haut une fois fini et déplié.

 

Patron

Le patron est téléchargeable sur le site de l’AFNOR, ainsi que le guide.

Si vous n’avez pas d’imprimante, c’est un carré de 17 x 17 cm.

Les crans se répartissent comme suit :  du haut en bas : 2,5 cm / 2 cm / 2 cm / 4 cm / 2 cm / 2 cm / 2,5 cm.

Cela dit, ne vous embêtez pas trop avec les crans, je vous propose une méthode par pliage qui fonctionne très bien et qui vous fera gagner un temps précieux (Lire 7 Astuces pour coudre des masques vite et bien). La méthode est aussi décrite dans le tuto.

matériel

Pour coudre un masque pour enfant, il vous faudra :

  • tissu pour l’extérieur : 17 x 17 cm – idéalement à motif pour que l’extérieur soit facile à identifier pour l’enfant
  • tissu pour la doublure, idem
  • facultatif : triplure, idem
  • fil assorti
  • 2 x 30 cm d’élastique plat souple selon taille choisie (attache sur la tête)

ou 4 x 40 cm de ruban/fil de jersey d’un cm de large (attache sur la tête)

ou 2 x 13 cm d’élastique plat souple (attache derrière les oreilles)

 

Notez qu’il est délicat d’anticiper sur le tour de tête de nos têtes blondes ainsi que le taux d’élasticité de l’élastique de vous utiliserez. Selon les modèles (d’enfant et d’élastique!), cela peut varier. Si vous utilisez de l’élastique, vous aurez donc sans doute à ajuster la longueur. C’est pour cela que je préfère utiliser des liens.

Tissu ?

Pour les enfants, encore plus que pour les adultes, le choix du bon matériau est important. Pourquoi ? Parce que la filtration des particules est une chose, la respirabilité en est une autre. Les masques doivent impérativement être respirables et conçus dans des matériaux dont l’inocuité est prouvée. On va exagérer un peu, mais disons pour résumer que ça ne sert à rien de coudre un masque en rideau de douche ou en tissu enduit.

Lisez les recommandations pour la fabrication artisanale en Annexe A. Les tissus utilisés doivent être souples et respirants. On évite les tissus qui tiennent chaud ou qui irritent. Enfin et surtout, on oublie les astuces type filtre en sac d’aspirateur ou en filtre à café. Ce sont des matériaux domestiques qui n’ont pas vocation à filtrer l’air que nous inhalons.

Toutes ces infos sont identiques pour les masques enfants et les masques adultes, je vous renvoie donc vers l’article qui résume déjà ces infos (Lire “Masques: Tout et son contraire“). Je procèderai le plus vite possible à une mise à jour des données d’après le document AFNOR SPEC 1.1. Les données évoluent vite, je vous renvoie aussi aux liens mis à jours depuis le document AFNOR.

 

Quelles attaches choisir  ?

L’attache derrière les oreilles est séduisante car elle favorise l’autonomie de l’enfant pour le mettre. Mais après test sur les zoreilles de ma progéniture, ce modèle s’est averé très inconfortable et le masque plaquait mal au niveau du menton, si mal qu’il s’est détaché en moins d’un épisode de Bob le Bricoleur. C’est vous dire.

Le modèle avec brides derrière la tête est efficace : le masque plaque bien et il tient. Bingo ! Deux options : des élastiques ou des liens.

 

Modèle adulte et enfant, j’ai une préférence pour les liens en fil de jersey à fabriquer à la maison, c’est plus facile à ajuster (et puis ça vous passera 5 minutes de transformer un t-shirt en pelote de fil). Si vous cousez pour des enfants que vous n’avez pas sous la main, ça fait des liens ajustables une option encore plus pertinente.

A vous d’essayer à la maison et de choisir ce qui vous va le mieux.

Coudre à la main ?

Je vous propose une version couture à la main dans cet article : Lire coudre un masque type AFNOR à la main.

Vous n’avez qu’à changer les dimensions et couper un rectangle de 19 x 30 cm. Le reste des instructions est identique. NB : Il n’y a pas encore de patron pdf à télécharger pour la couture à la main du masque enfant.

Temps d’utilisation ? Entretien ?

Comme pour les tissus, ces infos sont identiques pour tous les masques. Je vous renvoie donc vers l’article qui résume déjà ces infos (Lire “Masques: Tout et son contraire“) et vous invite à lire la notice de l’AFNOR à ce sujet. Elle est très complète – et digeste !

Astuces

Quelques pistes pour arriver à faire porter un masque à un enfant… – et là, c’est l’ancienne instit qui vous parle !

  • Expliquer les choses telles qu’elles sont vraiment : A l’heure actuelle, on ne sait encore tout du déconfinement. L’époque est déjà suffisamment anxiogène comme ça. Allons y pas à pas, au rythme des vraies annonces et non selon des “on dit”/”peut-être”/”ma voisine qui est instit sait que…” et cie.
  • Dédramatiser la situation, c’est voir le masque comme une protection alliéé et non comme un bouclier de contraintes
  • Masquer les peluches ou les poupées : prendre soin de l’autre, s’occuper de sa poupée. Si l’enfant est encore friand de ces jouets là, cela peut-être un bon allié.
  • Faire participer l’enfant : plus l’enfant est acteur dans la fabrication du masque ou dans son troc (pourquoi ne pas faire des cookies pour la gentille voisine qui vous les coudra ?), plus ça passera mieux. Choix du tissu et de la couleur du fil, ce sont tout autant d’occasions de laisser parler sa créativité. Au niveau du patron, on en profite pour faire un peu de géométrie ( Allez, hop, un carré, avec 4 angles biiiiien droits, hein ?) D’expérience de prof de couture, un enfant peut coudre à la machine à partir de 8 ans. Surélevez un peu la pédale sur une caisse et c’est parti ! Si vous ne vous sentez pas de lui laisser la main (et on ne vous en voudrait pas pour ça), l’enfant peut quand même prendre part à la confection en vous aidant à épingler, à retirer les épingles, à faire les points d’arrêt, couper les liens, les fils, …
  • Jouer : Les héros et héroines masqués ne manquent pas dans la littérature de jeunesse. Les cowboys, les super héros et les brigands en tout genre ont un masque. Pourquoi ne pas commencer à porter le masque en attaquant une dilligence pleine de cookies dans le salon ?

 

 

A LIRE AVANT DE COMMENTER

Le confinement avec deux enfants en bas âge est une expérience intense et malheureusement le temps me manque un peu pour répondre aux très nombreux messages que je reçois.
Quelques pistes :
-> Pour les personnes qui souhaitent des masques, je ne les vends pas. Rapprochez vous de groupes de Solidarite près de chez vous ou de couturières. La plateforme mise en place par l’AFNOR peut aussi vous être utile.
-> Pour ceux qui cherchent des infos sur les masques :
Je vous invite à lire l’article suivant https://latelierdesgourdes.fr/masque-tissu-afnor/ où vous trouverez sans doute réponse à votre question (type de masque, tissu utilisé, liens, entretien, précautions).
Si vous voulez revoir comment faire des liens en t-shirt et apprendre d’autres astuces de couture, consultez cet article : https://latelierdesgourdes.fr/elastique-masque/
Pour coudre en grand nombre, lisez notre article 7 astuces pour coudre des masques vite et bien
Je vous encourage aussi à consulter la FAQ éditée par l’AFNOR qui est régulièrement mise à jour.
N’hésitez pas à partager vos réalisations sur les réseaux sociaux @latelierdesgourdes #latelierdesgourdes #masqueafnor
Prenez soin de vous et de vos proches.
Gourdement,
Anne

25 réflexions au sujet de “[TUTO] Coudre un masque AFNOR pour enfant”

  1. Un grand merci pour ce tuto. J’ai cousu des masques dès le début du confinement pour le personnel de l’EHPAD de mon village puis des surblouses.
    Au début, on a fait comme on pouvait, les masques ne servant à rien.
    Je répare sur une série d’après votre tuto. Très bien fait, même pour celles qui comme moi savent coudre un peu de tout. J’ai particulièrement apprécié l’astuce pour ne pas avoir à prendre les repères. Génial ! Encore merci

    Répondre
  2. Bonjour Sandrine, il est recommandé de n’utiliser que du 100% coton, en 2 ou 3 épaisseurs max. Bonne réalisation !

    Répondre
  3. Bonjour Sandrine, il est plutôt recommandé d’utiliser du tissu 100% coton, qui allie “respirabilité”, légèreté et possibilité d’entretien en machine à haute température. Le tissu polyester est chaud et peut faire transpirer, il ne serait pas très adapté pour la réalisation d’un masque. Bonne couture !

    Répondre
  4. Bonjour, je ne suis pas experte mais pour vous et votre enfant j’utiliserai du tissus en 100% coton. C’est une matière naturelle, respirable qui vous protègera très bien le polyester qui est un peu étouffant car fait en matière synthétique, il peu vous faire transpirer et être assez inconfortable pour un masque. Cordialement, Céline

    Répondre

Envie de laisser un message à propos de cet article ? c'est à vous !